Mieux digérer : nos astuces pour un système digestif en bonne santé !

Conseils Santé, Vitalité naturelle
patchaia-mieux-digerer

Mieux digérer : nos astuces pour un système digestif en bonne santé !

Ballonnements, transit lent et fatigue sont autant de signaux courants qui indiquent que nos intestins peinent à digérer ! Si ces symptômes sont handicapants au quotidien, ils sont souvent relayés au second plan et vécus comme une fatalité. Pourtant, il suffit souvent de prendre quelques bonnes habitudes pour retrouver un système digestif en pleine santé. On vous livre nos meilleurs conseils pour enfin mieux digérer et faire la paix avec vos intestins.

Les signaux d’une mauvaise digestion

Tout d’abord, il faut bien comprendre que nous ne sommes pas tous égaux face à la digestion. Notre manière d’assimiler et de traduire nos difficultés à digérer est donc, elle aussi, variable. Les ballonnements, gaz intestinaux, la constipation, la diarrhée chronique ou encore une sensation de pesanteur après les repas sont les premiers signes qui peuvent alerter. Toutefois, on reconnaît aujourd’hui l’intestin comme étant un deuxième cerveau. Si bien que les difficultés à digérer peuvent largement dépasser la sphère digestive et avoir des répercussions sur l’organisme dans sa globalité. Carences alimentaires, diminution des défenses immunitaires, fatigue chronique ou encore baisse de moral sont donc des signaux secondaires mais qui en disent long sur notre capacité à digérer et assimiler les nutriments. Au-delà de l’inconfort que cela représente, une mauvaise digestion peut aussi devenir une menace pour la santé qu’il est essentiel de prendre au sérieux.

Apprendre à se connaître : la clé pour une meilleure digestion

Pour en finir avec les troubles digestifs, il n’y a pas de secret : il faut avant tout apprendre à se connaître. En dépit des recommandations nutritionnelles nationales et internationales, chaque organisme est différent. Nous avons donc tous nos propres besoins et notre propre tolérance. Si certaines personnes n’ont aucun mal à digérer les crudités et le lactose, ces aliments sont un véritable enfer pour d’autres. Pour mieux cerner sa tolérance, il faut donc en tout premier lieu identifier les aliments qui posent problème.

Pour cela, rien de plus efficace que le carnet alimentaire. Si vous êtes sujet aux désagréments digestifs, nous vous recommandons de noter chacun de vos repas sur une durée de 15 à 21 jours. Puis, après avoir détaillé chaque repas, de noter vos symptômes et ressentis. Avez-vous été ballonné ? Fatigué ? Nauséeux ? Ou au contraire avez-vous ressenti un excellent niveau d’énergie ? Tous ces éléments permettront de mettre rapidement un nom sur les aliments qui vous causent du souci.

patchaia-mieux-digerer-article-2

Quels aliments consommer pour mieux digérer ?

Au-delà de la tolérance personnelle qui doit primer sur le reste, il existe certains aliments qui sont bénéfiques pour la sphère digestive. Souvent, il s’agit de ceux qui favorisent le transit sans irriter ou encore de ceux qui ont une action stimulante sur nos organes digestifs.

Fruits et légumes cuits

Si vous avez les intestins fragiles, vous aurez certainement remarqué que la cuisson douce des fruits et légumes vous permet de beaucoup mieux les digérer. Pour cause, durant la cuisson les fibres qui constituent les végétaux vont être attendries et donc rendues beaucoup plus digestes. Le poireau, la courgette, la carotte, la pomme ou encore la poire font d’ailleurs partie des végétaux les plus faciles à digérer pour les intestins. De même, le fait de peler les végétaux et de les épépiner facilite considérablement le travail ultérieur des organes digestifs.

Céréales complètes

Les pains, céréales et féculents complets sont des atouts pour favoriser le transit intestinal et éviter les ballonnements. En effet, ils contiennent deux à trois fois plus de fibres alimentaires que leurs équivalents raffinés. Une fois ingérées, les fibres facilitent le transit intestinal et l’évacuation des selles. Si vous ne tolérez pas les produits complets, il est possible d’opter pour des produits enrichis en céréales ou semi-complets, ils sont de très bons compromis !

Aliments probiotiques

Depuis quelques mois, les aliments dits « probiotiques » ne cessent de faire parler d’eux. Pour cause, ils sont essentiels pour nourrir les bonnes bactéries peuplant nos intestins et auraient pour effet de réguler le transit intestinal tout en favorisant l’assimilation des nutriments. Parmi ces aliments, on retrouve le kéfir, le kombucha, le miso, certains produits laitiers ou encore le chou fermenté.

Hydratation optimale et transit

En complément d’une alimentation variée et équilibrée, il est indispensable d’avoir un bon niveau d’hydratation quotidien pour garder un système digestif en pleine santé. En effet, l’eau agit en synergie avec les fibres alimentaires et participe directement à la régulation du transit et à la digestion. On recommande donc de boire entre 1,5 et 2 litres d’eau quotidiennement.

patchaia-mieux-digerer-article-3

Ces aliments qui peuvent avoir un impact négatif sur la digestion

Encore une fois, il se peut que vous tolériez parfaitement certains des aliments suivants. Votre tolérance digestive doit primer sur les recommandations générales. Toutefois, certains aliments sont connus pour perturber le système digestif. Souvent, ce sont des aliments qui irritent le tube digestif, ne sont pas bien assimilés ou encore qui causent des gaz et ballonnements.

Aliments raffinés et transformés

L’alimentation moderne est riche en produits raffinés et industriels, ce qui impact très négativement la santé de nos intestins. En plus d’être presque dépourvus de fibres alimentaires, ces aliments sont souvent riches en graisses saturées, sucre et additifs qui mettent en difficulté notre barrière intestinale. Pour mieux digérer, rien de tel qu’une alimentation naturelle à base de produits bruts et de saison !

Crudités et ballonnements

Chez les personnes souffrant d’intestins irritables, on recommande de limiter la consommation de crudités ou alors de les consommer plutôt en fin de repas et en petite quantité. En effet, ces dernières ont tendance à fermenter dans le côlon et à provoquer des crises douloureuses accompagnées de symptômes désagréables : ballonnements, gaz, distension abdominale, etc. Pour plus de confort, vous pouvez troquer les crudités en entrée par des légumes cuits à la vapeur et accompagnés de vinaigrette !

Éviter le lactose pour mieux digérer ?

Avec l’âge, nous sommes nombreux à ne plus digérer le lactose correctement. Cette évolution est avant tout liée à la diminution de la concentration en lactase, l’enzyme qui permet de digérer le lactose et que nous ne fabriquons plus une fois notre croissance terminée. En conséquence, le lactose ingéré se retrouve prisonnier dans le côlon où il fermente, provoquant ainsi une succession de symptômes désagréables : diarrhées, ballonnements, etc. Pour éviter cela, on recommande d’éviter de consommer les produits laitiers de manière isolée et de privilégier les fromages à pâte dure qui contiennent beaucoup de calcium et très peu de lactose.

Alcool et boissons gazeuses

Pour mieux digérer, il est fortement recommandé de diminuer sa consommation d’alcool et de boissons gazeuses. Pour sa part, l’alcool est une molécule absolument pas indispensable à l’organisme, qui sature le foie et nous empêche de digérer correctement. Les sodas et autres boissons gazeuses (au même titre que les chewing-gums) augmentent la quantité d’air dans l’estomac et provoquent des gaz et ballonnements douloureux chez les personnes sensibles.

Que penser des compléments alimentaires pour une meilleure digestion ?

Malgré leurs efforts sur le plan alimentaire, certaines personnes plus fragiles que d’autres sur le plan digestif ont besoin d’un petit coup de pouce pour retrouver une meilleure qualité de vie. Pour cela, il faut idéalement agir sur deux facteurs : favoriser le transit et apaiser les symptômes liés à une digestion difficile. Les compléments alimentaires peuvent alors être d’un grand secours pour venir compléter les effets bénéfiques d’une alimentation adaptée.

La synergie de plantes telles que coriandre, réglisse, anis, fenouil et carvi permet de réduire les gaz intestinaux et les désagréments digestifs chez les personnes à l’intestin sensible. La rhubarbe est connue pour son action sur le transit.

Ces associations de plantes peuvent vous intéresser !

digestizy confort digestif patchaia
Digestizy
Confort Digestif
transeya confort intestinal patchaia
Transeya
Confort Intestinal
hepatosum confort hépatique patchaia
Hepatosum
Confort Hépatique
Partagez cet article !

Laissez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.